Effets

Pourquoi pas?

En 1981, le militant gay Hank Wilson fonda le « Committee to Monitor Poppers » (le Comité pour surveiller les Poppers) à San Francisco, un comité qui n´avait qu´un seul membre: lui-même. Néanmoins, Wilson devint le pionnier du mouvement fanatique des Poppers aux États-Unis. La même année, une étude faite par la Commission de la Sécurité des Produits de Consommation sur les Poppers room démontra qu´ils appartiennent aux produits de consommation les moins dangereux qui furent apportés sur le marché.

Également, la « Food and Drug Administration » (Administration de la nourriture et des médicaments) expliqua en 1981 qu´aucune mesure restrictive contre ces produits ne sera nécessaire puisqu´ils ne représentent « aucune menace démontrable. »

Hommes, femmes, homosexuels, hétérosexuels utilisent les Poppers depuis des décennies afin d´améliorent leurs expériences sexuelles. Dans le monde gay, leur utilisation a toujours été beaucoup plus appréciée. Malgré que le marché des Poppers soit aujourd´hui beaucoup plus ciblé sur le monde hétérosexuel, son utilisation est toujours disproportionnellement plus élevée chez les hommes gays. Les raisons sont évidentes.

La haute corrélation entre les hommes gays et l´utilisation de Poppers a suggéré à certains chercheurs qu´il y avait une corrélation entre l´utilisation de Poppers et l´apparition du SIDA dans les années 1980. Certains chercheurs ont fait tout un cas de cette supposée corrélation. Jusqu´à ce qu´une connaissance plus élargie et la voix de la raison la freine.

Dans une publication du "Mariposa Education and Research Foundation", le célèbre chercheur sur le SIDA, Dr. Bruce Voeller (qui donna le nom à la maladie), écrivait : « Brièvement, la recherche complètement surestimée sur le rapport entre les « Poppers » et le SIDA ne fait pas le poids d’une recherche plus approfondie. »

Bien entendu, les Poppers sont utilisés en raison de détente comme aphrodisiaques. Le sexe, avec sa variante anale, apporte toujours plus de risque, ce dont chaque adulte raisonnable est conscient. Mais ce risque vient du sexe anal non protégé et non des Poppers. Ceci fut le jugement fallacieux de certains chercheurs dans les années 1980.

Buy Now